Bonjour,

 

Cette lettre a pour objectif de diffuser des informations concernant le vin et son environnement, notre belle région mais aussi de vous réserver en avant-première nos bonnes affaires.

Elle est gratuite et sans obligation de votre part. Si vous l'appréciez, n'hésitez pas à la faire suivre. Vos collègues, amis et famille vous en remercieront.

Bonne lecture,

Christophe LACAMPAGNE

contact@chateau-arguin.com

http://www.chateau-arguin.com

 

 

SOMMAIRE

* Vos offres spéciales Fêtes de Noël

* La recette du Nouvel An

* Le millésime 2004

* Les récompenses

* La revue de presse

* Les actualités

* Idée de cadeau

 

***

 

VOS OFFRES SPECIALES FÊTES DE NOËL

 

VOS OFFRES SPECIALES FÊTES DE NOËL

VALABLES JUSQU'AU 24 JANVIER 2005

RESERVEES AUX SEULS ABONNES A NOTRE NEWSLETTER

ET DANS LA LIMITE DES STOCKS DISPONIBLES.

 

Pour l'achat de 36 bouteilles Domaine du Reys Graves blanc 1999, nous vous offrons 12 bouteilles du même vin, soit 48 bouteilles pour le prix de 36.

Profitez également de cette "SUPER PROMO" à l'occasion de ces fêtes de Noël. Ainsi, pour l'achat de 48 bouteilles Château d'Arguin Graves rouge 1997*, nous vous offrons 24 bouteilles du même vin, soit 72 bouteilles pour le prix de 48. En plus, et toujours à l'occasion de cette "SUPER PROMO", nous avons également le plaisir de vous offrir un splendide MAGNUM du Domaine du Reys Graves rouge 2000, un "millésime mythique" comme "CADEAU SPECIAL" pour les fêtes de Noël, mais uniquement réservé aux seuls abonnés à notre newsletter.

* Médaille d'or au concours des Vins d'Aquitaine.

 

 

 

TARIFS DOMAINE DU REYS & CHATEAU D'ARGUIN

Domaine du Reys Graves blanc 1999 75 cl X 12 : 52,20* euros HT

Château d'Arguin Graves rouge 1997 75 cl X 12 : 73,25* euros HT

*Frais de port non inclus

 

 

Pour bénéficier de vos offres spéciales ou obtenir plus d'informations, vous pouvez contacter :

Myriam LABORDE

Tel : 05 56 56 30 73

Fax : 05 56 56 32 05

Email : myriam.laborde@pouey-international.fr

 

 

***

 

LA RECETTE DU NOUVEL AN

 

 

LE VACHERIN AUX MARRONS

Pour 8 personnes

(préparation 50 minutes - cuisson : 2 heures - attente : 24 heures + 1 heure)

INGREDIENTS :

Pour la meringue :

6 blancs d'oeufs

200 g de sucre

75 g de sucre glace

100 g de poudre d'amande ou de noisette

Pour la crème glacée :

300 g de crème de marrons

100 g de brisure de marrons glacés

50 cl de lait

5 jaunes d'oeuf

70 g de sucre en poudre

1 trait de rhum

Pour la sauce au chocolat :

150 g de chocolat noir amer

10 cl de crème fraîche liquide

Pour la décoration :

9 marrons glacés

10 cl de sucre vanillé

1 cuillère à soupe de sucre glace

 

1ère étape

La veille, préparez la meringue : fouettez les blancs d'oeufs en neige. Incorporez alors progressivement le sucre glace, en fouettant, jusqu'à ce que la meringue soit ferme et brillante.

Incorporez ensuite, progressivement et en fouettant, le sucre et la poudre d'amande ou de noisette.

Préchauffez le four sur th. 2 (90°C). Recouvrez une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé et répartissez la meringue dessus, en deux disques. Enfournez, faites cuire 2 heures. Laissez refroidir.

2ème étape

Préparez la crème : faites bouillir le lait ; fouettez les jaunes d'oeufs et le sucre ; versez le lait bouillant en fouettant ; renversez dans la casserole et faites cuire à feu très doux, sans laisser bouillir et en tournant jusqu'à ce que la crème nappe la cuillère.

Hors du feu, incorporez la crème de marrons, le rhum et 100 g de brisure de marrons.

Placez la crème refroidie dans le congélateur. Mélangez jusqu'à ce qu'elle soit prise. Ainsi elle restera onctueuse.

3ème étape

Le lendemain, sortez la crème aux marrons du congélateur. Laissez-la légèrement ramollir à la température ambiante pendant 10 minutes environ. Décollez les disques de meringue du papier sulfurisé. Posez un des disques sur le plan de travail. Recouvrez-le de la crème aux marrons. Décorez les bords de la crème en les strillant avec les dents d'une fourchette.

Recouvrez du second disque et replacez le vacherin pendant une heure au congélateur.

4ème étape

Fouettez la crème liquide très froide en chantilly. A la fin, incorporez le sucre vanillé.

Sortez le vacherin du congélateur. Saupoudrez-le de sucre glace passé à travers une passoire fine. Avec une poche à douille cannelée, décorez de chantilly. Répartissez les marrons glacés.

Préparez le coulis de chocolat : faites bouillir la crème liquide et versez-la sur le chocolat en morceaux dans un bol. Mélangez. Servez le vacherin glacé et le coulis tiède.

 

 

CONSEILS

Pour avoir deux disques de meringue réguliers, tracez deux grands cercles au crayon sur une feuille de papier sulfurisé que vous retournez sur la plaque de cuisson. Vous pouvez ainsi étaler la pâte en suivant les contours du cercle.

Vous pouvez faire cuire les deux disques en même temps en les posant sur deux plaques placées l'une au dessus de l'autre dans le four.

Vous pouvez préparer ce vacherin quelques jours voire quelques semaines à l'avance et le conserver dans le congélateur.

 

BOISSONS CONSEILLEES

Vins blancs : Gewurztraminer (vendanges tardives), Côtes du Jura, Gaillac moelleux, Jurançon moelleux, Sauternes, Monbazillac, Anjou-coteaux de la Loire.

Vins doux naturels : Banyuls, Rivesaltes, Muscat de Rivesaltes, Muscat de Frontignan, Muscat de Beaumes-de-Venise.

Vins de liqueur : Floc de Gascogne, Pineau des Charentes.

Autres vins : champagne demi-sec blanc, champagne demi-sec rosé, crémant de Loire, à titre exceptionnel nous vous recommandons aussi notre Château d'Arguin Graves blanc 2000 avec ses notes subtiles de marrons glacés.

 

 

***

 

 

LE MILLESIME 2004

 

Les vendanges manuelles : "La clef de voûte" de la réussite de ce millésime 2004.

La qualité se trouve bien au rendez-vous de ce millésime 2004, malgré une récolte abondante qui rappelle une situation déjà rencontrée en 1986 et 1990. Toutefois, il faut remonter à l'année 1922 pour trouver une récolte aussi importante...

Par conséquent : non seulement les vendanges vertes (élimination des "paquets" de raisins, des grappes mal vérées et des grapillons) du mois d'août étaient nécessaires, pour limiter la production et améliorer ainsi la maturité des grappes épargnées ; mais encore fallait-il effectuer tout au long des vendanges un triage drastique à la vigne, devant l'ampleur et le gros potentiel qualitatif de la récolte, pour ne ramasser que des raisins parfaitement mûrs. En quelque sorte, il s'agissait de pratiquer, tout au long de ces vendanges 2004, un second éclaircissage qui ne pouvait-être réalisé sérieusement cette année, que grâce à des vendanges manuelles. Ainsi, plus nécessaires que jamais, les vendanges manuelles constituaient bien "la clef de voûte" de la réussite de ce millésime 2004, alors même que l'état sanitaire du vignoble d'Arguin était parfait au demeurant.

Il convient également de rappeler, qu'après un début de mois d'août beaucoup plus chaud qu'en 2000 et 2002, et une deuxième partie de mois d'août bien trop fraîche avec des passages orageux, le soleil s'est enfin installé durablement dans notre région jusqu'au 11 octobre. Cette "rentrée solaire" tellement espérée par tous les vignerons, devait permettre d'atteindre un excellent niveau de maturité du raisin blanc et des merlots.

En revanche, les cabernets étaient moins performants qu'en 2003 en raison d'une véraison hétérogène. Heureusement, que grâce aux faibles précipitations de juin à juillet, les baies sont restées très petites avec un jus bien concentré. Mais qu'en est-il exactement de ce millésime 2004 ?

Le vin blanc 2004 :

Les premières dégustations de ce millésime blanc sec 2004 font apparaître un très fort potentiel aromatique, avec notamment des notes, tellement originales, de banane flambée et une persistance en bouche tout à fait remarquable. En outre, ce nouveau millésime a toutes les caractéristiques d'un vin de garde, rappelant en cela le millésime blanc de 2001.

Le vin rouge 2004 :

Grâce à cette très belle arrière saison, les merlots, superbement colorés, sont extrêmement réussis avec des parfums complexes de framboise, de pruneau, de torréfaction et même de crème de cassis sur certaines cuves. De plus, cette belle réussite des merlots, nous fait également bénéficier d'un excellent vin de presse, ce qui sera un petit "plus" au moment de l'assemblage.

Pour ce qui est des cabernets : certes, ils sont moins complexes qu'en 2003 car plus hétérogènes ; mais ils affichent cependant un potentiel aromatique satisfaisant, et présentent déjà une belle couleur intense.

En conclusion, nous dirons que ce millésime rouge 2004, se révèle comme étant de toute évidence "l'année des merlots" et devrait donner un vin à la fois rond et typé.

 

 

***

 

 

LES RECOMPENSES

 

Le Château d'Arguin Graves rouge 2001 a obtenu une médaille d'Argent au Challenge International de Bourg sur Gironde, palmarès 2004. Cette récompense, est venue confirmer tous les espoirs suscités par ce millésime 2001. "Un Grand Classique", déjà commenté dans les précédentes éditions de notre Newsletter (voir les numéros 2, 3 et 4).

 

 

 

***

 

 

LA REVUE DE PRESSE

 

* La célèbre revue "Millésime", qui fête son vingt cinquième anniversaire, vient de publier dans le numéro d'avril 2004, un article extrêmement élogieux concernant notre Château d'Arguin : "on se fait plaisir avec ce beau Graves rouge Château d'Arguin 2001 (50 % Merlot, 50 % Cabernet-Sauvignon, élevage 14 mois en fûts dont 50 % bois neuf et 50 % 1 vin), de jolie robe, bouqueté, au nez de petits fruits rouges frais, de très bonne charpente, aux tanins équilibrés, très charmeur. Goûtez l'excellent Graves blanc Château d'Arguin 2000, très bien vinifié, suave et sec à la fois, où s'entremêlent les fruits et les fleurs fraîches".

 

* Le guide Dussert-Gerber Vins de France 2005, tout en rappelant l'historique du Château d'Arguin et du Domaine du Reys, publie le commentaire suivant : "Très bien classé. Une propriété rachetée en 1993 par le Groupe Pouey et dirigée depuis par Marie-Christine Lacampagne issue d'une famille de viticulteurs. Le vignoble s'étend sur 13 ha et j'apprécie régulièrement ce Graves rouge 2000, de couleur pourpre, puissant, au nez légèrement épicé, intense et fruité. Très joli Graves blanc 2001,frais et rond à la fois. Beau Graves rouge Château d'Arguin 2001, élevé en barriques, de jolie robe, bouqueté, au nez de petits fruits rouges frais, de très bonne charpente, aux tanins équilibrés, très charmeur. Goutez le Graves blanc Château d'Arguin 2001, subtil et souple, de bouche persistante avec ces nuances de fumé caractéristiques. Aucune hésitation."

 

 

***

 

LES ACTUALITES

 

VINEXPO 2005, se déroulera au Parc des Expositions de Bordeaux du dimanche 19 juin au jeudi 23 juin 2005.

 

 

 

***

 

 

IDEE DE CADEAU

 

"Bordeaux et ses Vins", dix-septième édition (Edition Féret, mai 2004), 129 euros.

A l'approche de ces fêtes de Noël, nous ne pouvons qu'encourager le Père Noël, toujours bienveillant, à ne pas oublier de déposer ce magnifique ouvrage dans les souliers de tous ceux qui souhaitent mettre à jour leurs connaissances sur la belle histoire des vins de Bordeaux (Newsletter N°11).

 

 

***

 

 

TOUTE L'EQUIPE DE LA LETTRE CHÂTEAU D'ARGUIN VOUS SOUHAITE DE PASSER D'EXCELLENTES FÊTES ET VOUS PRESENTE SES MEILLEURS VOEUX POUR LA NOUVELLE ANNEE.

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

 

 

 

Pour vous désinscrire, cliquez ici.