Bonjour,

Cette lettre a pour objectif de diffuser des informations concernant le vin et son environnement, notre belle région mais aussi de vous réserver en avant-première nos bonnes affaires.
Elle est gratuite et sans obligation de votre part. Si vous l'appréciez, n'hésitez pas à la faire suivre. Vos collègues, amis et famille vous en remercieront.

Bonne lecture,

Christophe LACAMPAGNE
Château-arguin@pouey-international.fr
http://www.chateau-arguin.fr


***

SOMMAIRE

VOS OFFRES SPECIALES DU PRINTEMPS
NOTRE RECETTE
LE MILLESIME 2005
LE CONSEIL DU SOMMELIER
LA REVUE DE PRESSE


***


VOS OFFRES SPECIALES DU PRINTEMPS


VOS OFFRES SPECIALES DU PRINTEMPS
VALABLES JUSQU'AU 3 JUILLET 2006
RESERVEES AUX SEULS ABONNES A NOTRE NEWSLETTER
ET DANS LA LIMITE DES STOCKS DISPONIBLES


Pour l'achat de 36 bouteilles de Domaine du Reys Graves blanc 1999, nous vous offrons 24 bouteilles du même vin, soit 60 bouteilles pour le prix de 36.

De plus, pour l'achat de 36 bouteilles de Domaine du Reys Graves rouge 1998*, nous vous offrons 12 bouteilles du même vin, soit 48 bouteilles pour le prix de 36.

Profitez également de ces " SUPER PROMO " à l'occasion de ce printemps 2006 :

Ainsi, pour l'achat de 48 bouteilles Château d'Arguin Graves rouge 1994**, nous vous offrons 24 bouteilles du même vin, soit 72 bouteilles pour le prix de 48.

De même, pour l'achat de 48 bouteilles Château d'Arguin Graves rouge 1997***, nous vous offrons 24 bouteilles du même vin, soit 72 bouteilles pour le prix de 48.

En plus, et toujours à l'occasion de ces " SUPER PROMO ", nous avons également le plaisir de vous offrir un splendide MAGNUM du Domaine du Reys Graves rouge 2000****, un " millésime mythique " comme " CADEAU SPECIAL ", mais uniquement réservé aux seuls abonnés à notre newsletter.


* Les Vinalies d'or au concours des Vinalies Internationales. Médaille d'argent au Challenge International de Bourg sur Gironde. Médaille d'argent au Concours International des Vins Monde Sélection (Belgique).
** Médaille de bronze au Concours des Grands Vins de France à Mâcon. Médaille d'argent au Concours de Chicago.
*** Médaille d'or au Concours des Vins d'Aquitaine.
****Médaille de bronze au Challenge International de Bourg sur Gironde.


TARIF DOMAINE DU REYS & CHATEAU D'ARGUIN

· Domaine du Reys Graves blanc 1999 75 cl x 12 : 52,20 euros HT
· Domaine du Reys Graves rouge 1998 75 cl x 12 : 54,12 euros HT
· Château d'Arguin Graves rouge 1994 75 cl x 12 : 83,16 euros HT
· Château d'Arguin Graves rouge 1997 75 cl x 12 : 73,25 euros HT
A titre exceptionnel, et seulement pour nos abonnés à notre Newsletter : ces tarifs s'entendent port Gratuit.


Pour bénéficier de vos offres spéciales ou obtenir plus d'informations, vous pouvez contacter :

Myriam LABORDE
Tél : 05 56 56 30 73
Fax : 05 56 56 32 05
Email : myriam.laborde@pouey-international.fr

***

NOTRE RECETTE : BACALHAU A BRAZ


ou Morue a Braz, Braz étant le nom du tavernier qui a eu l'idée de mélanger de la morue avec des pommes de terres frites et des œufs battus.

Ingrédients pour 6 personnes :
· 600 g de morue dessalée
· 750 gr de pommes de terre
· 1 oignon émincé
· 2 gousses d'ail
· 5 œufs
· ½ dl d'huile d'olive
· 2 feuilles de laurier
· 1 botte de persil
· sel et poivre
· 100 g d'olives noires
· noix de muscade
· huile d'arachide pour friture


Enlever la peau et les arêtes du poisson dessalé et couper des lambeaux réguliers.
Peler les pommes de terre et les couper en petites allumettes.
Après préparation et avant cuisson, le poids de pommes de terres doit être sensiblement le même que le poids de morue.
Frire les pommes de terre dans l'huile sans les laisser croustiller. Les égoutter et les réserver.
Dans une cocotte, faire revenir l'oignon et l'ail émincés dans un peu d'huile d'olive. Lorsque l'oignon est transparent, ajouter le laurier, la morue et laisser saisir légèrement environ 5 minutes à feu doux, et en tournant.
Ajouter les pommes de terre cuites et mélanger soigneusement à la morue.
Laisser cuire quelques minutes jusqu'à ce que le mélange colle au fond de la cocotte.
Verser alors les œufs battus en filet régulier sur le mélange, en essayant de ne pas toucher le fond du récipient. Bien mélanger et ne pas laisser cuire plus d'une minute.
Ajuster l'assaisonnement. Disposer dans un plat de service, parsemer de persil et de muscade et décorer avec des olives noires.


Nos conseils :

Comment dessaler la morue ?
· Tremper la morue dans un récipient d'eau froide, que vous placerez au réfrigérateur, pendant 24 à 48 heures, tout dépend de l'épaisseur des filets. Vous changerez l'eau environ toutes les 4 heures. Placer les filets la peau vers le haut, ainsi le sel tombera au fond du récipient.
· Si vous n'avez pas beaucoup de temps devant vous pour dessaler complètement votre morue, vous pouvez terminer le dessalage en plongeant les filets dans du lait chaud pendant une demi-heure. Une bonne partie du goût résiduel salé disparaîtra.

De nombreux poissons sont séchés par le même procédé et commercialisés en tant que morue séchée. Comment reconnaître la morue authentique ?
· La vraie morue ne doit pas être trop blanche. Elle doit avoir une teinte jaune très pâle.
· La peau doit s'ôter très facilement. Il suffit de tirer légèrement dessus.
· La morue est un grand poisson (elle peut atteindre 50 kg et mesurer plus d'un mètre). Ces filets sont donc plutôt grands et larges.

Comment reconnaître un bon séchage ?
· Une morue dont le séchage a été fait dans de bonnes conditions ne doit pas avoir d'humidité. Pour en être sûr, tenez votre filet à l'horizontale par une extrémité. S'il ne s'affaisse pas, c'est que le séchage est de qualité.
· Si un filet présente des tâches marrons, c'est qu'il n'a pas bien été nettoyé avant son conditionnement.

Attention : il est préférable de congeler la morue après dessalage et réhydratation.


Boissons conseillées :

Vin blanc : Alsace Sylvaner, Côtes du Rhône, Hermitage, Crozes-Hermitage, Bandol, Côtes de Provence, Cassis, Graves, Pessac-Léognan, Côtes de Montravel, Gros-Plan du Pays Nantais, Vinho Verde Portugais.

Vin rosé : Bandol, Côtes de Provence, Collioure, Minervois, Bordeaux.

Autre boisson : Cidre brut.

***


LE MILLESIME 2005

" Un crayon de soleil " pour décrire ce somptueux millésime 2005.


Cette année, la nature a eu " un cœur gros comme ça ", laissant passer un trait d'optimisme sur le visage des vignerons Bordelais.

Rappelons, en effet, les conditions climatiques remarquables de 2005 et ceci depuis le printemps, favorisant ainsi le bon déroulement du cycle végétatif de la vigne (débourement, floraison, nouaison, fermeture de la grappe, véraison : Newsletter n°4) et l'état sanitaire exceptionnel des raisins. En outre, ces conditions météorologiques favorables se sont poursuivies tout au long des vendanges et même au-delà…

Au château d'Arguin, en rouge comme en blanc, nous avons constaté : que les peaux étaient très épaisses, que les baies étaient particulièrement petites cette année, donnant un jus super concentré et des raisins d'une très grande richesse phénolique (anthocyanes, tanins, arômes).

De plus, soulignons que " l'accord parfait " entre l'acidité et les sucres du raisin, a permis de récolter des raisins d'une maturité optimale et sans pourriture.

Enfin, et à l'occasion des premières dégustations de ce millésime 2005, le potentiel aromatique se confirme comme étant impressionnant, notamment grâce aux nuits fraîches du mois d'août (parfois avec des températures proches de 10° au lever du soleil) qui nous laissaient même un peu de rosée le matin ; ce qui a d'ailleurs permis à la vigne d'éviter de souffrir de la sécheresse.
Mais qu'en est-il, plus précisément, des caractéristiques de ce millésime 2005 ?

Le vin blanc 2005 :
Il est expressif, à dominante fruitée persistante en bouche, avec une présence aromatique formidable (arômes d'agrumes et de coco) ; rappelant en cela le millésime 2001, et le tout récent millésime 2004 que nous venons de mettre en bouteilles.

Le vin rouge 2005 :
D'une couleur profonde et intense, car les teneurs en anthocyanes sont élevées. Se manifestent, pour l'instant, des arômes de fruits cuits, avec un côté chocolat pour certaines cuves de merlot.
Notons, également, de par sa finesse et sa complexité, la très grande qualité du vin de presse cette année.
De plus, les cabernets sont aussi magnifiques que les merlots, évoquant en particulier les millésimes 2000, 2001 ainsi que le millésime 2003 où ils étaient " si complexes " (fruits rouges frais / fruits rouges cuits) : les tanins sont concentrés et souples à la fois, sans verdeur avec un potentiel aromatique extraordinaire.

En conclusion, nul doute que le millésime 2005, rouge et blanc, donnera un vin somptueux, d'un niveau exceptionnel, avec une grande aptitude au vieillissement, dans la lignée des années 1947, 1949, 1961, 1982, 1995, 1996, 2000 ; et qu'il se découvrira petit à petit… comme les meilleures choses.


***


LE CONSEIL DU SOMMELIER : déboucher une bouteille de vin en choisissant la " bonne ouverture " !

Le geste adéquat qui vous permet de bien déboucher une bouteille de vin, après avoir au préalable coupé la capsule juste sous le goulot, consiste a bien positionner la vis du tire-bouchon au centre du bouchon. D'ailleurs, il ne faut pas hésiter à recommencer l'opération et à revenir au point de départ, si la trajectoire de la vis du tire-bouchon se trouve déviée même légèrement.

Ensuite, le tire-bouchon, doit être tourné lentement et de façon régulière, en évitant absolument de remuer la bouteille.

Une fois que le bouchon est sorti de la bouteille, il ne faut pas oublier de sentir le bouchon, d'essuyer le bord du goulot et surtout de goûter le vin avant de le servir.

Notre conseil : si vous recevez de la famille, des amis, et à plus forte raison des relations de travail, il est important d'avoir en réserve une ou plusieurs bouteilles supplémentaires en fonction du nombre de convives. En effet, on est jamais à l'abri d'une déconvenue sur une bouteille (ex : perte de couleur et des arômes d'un très vieux millésime) ou tout simplement d'une mauvaise manipulation, de votre part ou d'un tiers…

***


LA REVUE DE PRESSE


Le guide Vinalies Internationales " 1000 vins du monde 2006 ", qui milite en faveur d'une " étude gustative personnalisée ", consacre un commentaire extrêmement flatteur à notre second vin : le Domaine du Reys Graves rouge 1998 et 1999.

Rappelons que ces deux millésimes ont obtenu les " Vinalies d'or " en 2005.

Domaine du Reys Graves rouge 1998
" Ce vin est issu des terroirs argilo-calcaires et graveleux de La Brède, et argilo-siliceux de Saint-Selve. De teinte rubis, il révèle des arômes complexes de fruits cuits, d'épices, de pruneau, de café et d'encens. La bouche dense, bâtie sur des tanins soyeux intègre parfaitement le boisé. Un vin de grande classe, à découvrir sans attendre. "

Domaine du Reys Graves rouge 1999
" Ce domaine de 13 ha, racheté en 1993 par le groupe Pouey, est dirigé depuis par Marie-Christine Lacampagne, issue d'une famille de viticulteurs. Rubis étincelant, son 1999 livre des arômes complexes de fruits rouges à l'alcool, de fraise, de pruneau, de framboise et d'épices. La bouche est dense, souple, soyeuse et persistante, signe d'une bonne maturité et d'une extraction parfaitement maîtrisée. "


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.