En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services et réaliser des statistiques de visite dans le cadre de l'amélioration de notre site.

En savoir plus   Je refuse   J'accepte

Les conseils du sommelier

Organiser votre cave

cave à vin

Nous vous proposons ces quelques conseils pratiques, pour bien entreposer les « bonnes bouteilles » de votre cave.

1 La température :

  • Elle doit être en permanence située entre 12 et 15° C.
  • Eviter la proximité d’une chaudière ou de tuyaux de chauffage.

2 La lumière :

  • Votre cave doit demeurer dans la plus grande obscurité, car le vin est sensible à la lumière.
  • Utiliser une ampoule de 40 watts maximum.
  • Bien ranger votre cave, afin notamment de ne pas rester des heures dans cet endroit « magique » pour choisir votre vin…

3 L’humidité :

  • L’hygrométrie (ou humidité relative) doit être de 70 % environ : acheter un hygromètre chez votre caviste.
  • Une humidité exagérée abîme les étiquettes, les capsules et ensuite les bouchons.
  • Un manque d’humidité rend le bouchon trop sec : ce qui favorise le passage de l’air, risquant ainsi d’oxyder le vin.
  • Devant une telle situation, il est toujours possible d’installer un deshumidificateur, ou un humidificateur électrique, ou tout simplement de recouvrir le sol de votre cave d’une couche de gravier qu’il conviendra d’arroser périodiquement afin d’augmenter l’humidité.

4 La propreté :

  • Contrairement à une idée reçue, une cave doit être propre.
  • Eviter, absolument, la présence dans la cave : de légumes, de fruits, de vinaigre, de produits d’entretien, de pots de peinture, de journaux etc…
  • Ne pas hésiter d’enduire les murs à la chaux, celle-ci favorisant une ventilation naturelle.

5 L’aération ;:

Celle-ci doit rester modérée : « un petit filet d’air », obtenu par exemple, grâce à une petite ouverture en hauteur et une autre au niveau du sol, sera suffisant pour chasser d’éventuelles odeurs de renfermé. L’achat d’un simple ventilateur peut être aussi une solution efficace.

6 Les vibrations :

  • En pratique, si votre cave se situe à côté d’une ligne de métro, d’une route… dans ce cas, l’achat d’une armoire à vin, comprenant un système anti-vibrations, sera la solution la plus performante.
  • Toutefois, il est également possible de placer les casiers à bouteilles sur des blocs de caoutchouc pour atténuer ces vibrations.

7 Les rangements :

  • Laisser reposer tranquillement vos bouteilles durant les quelques semaines qui suivent le transport (1 à 3 mois selon l’âge du vin).
  • Ne pas oublier de coucher vos bouteilles, afin que le vin humidifie les bouchons pour que ceux-ci demeurent parfaitement étanches.
  • Le vin blanc, plus sensible à la lumière, sera entreposé dans les casiers du dessous qui sont également plus frais.
  • Eliminer de votre cave tous les cartons, les caisses en bois… pour lutter non seulement contre les mauvaises odeurs, les parasites, mais aussi contre les voleurs. Par conséquent, toutes vos bouteilles doivent être sorties de leurs emballages, puis rangées dans les casiers de votre cave.
  • La tenue d’un livre de cave, l’utilisation d’étiquettes adhésives sur vos casiers, permettront de mieux vous y retrouver dans vos rangements.
  • Si vous ne possédez pas de cave, il existe malgré tout une excellente alternative : l’armoire à vin. Très ergonomique, celle-ci comprend un système de réglage à la fois de la température et de l’hygrométrie (70%), ainsi qu’un système anti-vibrations. Une armoire à vin normale (non destinée à un professionnel) a une contenance variable de 50 à 300 bouteilles.