En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services et réaliser des statistiques de visite dans le cadre de l'amélioration de notre site.

En savoir plus   Je refuse   J'accepte

Les conseils du sommelier

Servir votre vin

Servir votre vin

Suite à de très nombreuses demandes de lecteurs internautes : il nous est apparu judicieux de regrouper un certain nombre de conseils élémentaires qui devraient vous permettre de servir votre vin dans de bonnes conditions. Mais le service du vin commence bien avant l’ouverture de la bouteille…

1 La sortie de cave :

  • Rappelons, que les vins qui viennent de voyager, ne doivent pas être sortis de la cave pendant une période de 1 à 3 mois, selon l’âge du vin.
  • Chambrer le vin rouge : entre la sortie de la cave, avec précaution, et le moment où la bouteille de vin rouge sera servie à table ; nous vous recommandons de laisser la bouteille s’acclimater, 10 heures au moins, à la température de la pièce où elle sera consommée. En revanche, ne suivez pas ce conseil si vous vivez dans un logement surchauffé !
  • Refroidir le vin blanc : celui-ci sera tout simplement entreposé au bas du réfrigérateur pour qu’il soit à la température idéale. Prévoir un seau à glace (mélange de glace et d’eau) ou un seau thermique pour maintenir cette fraîcheur à tous les niveaux de la bouteille, et tout au long de votre dégustation.

2 La température :

  • La température idéale peut varier légèrement selon les régions ou les pays.
  • La meilleure température pour déguster les vins blancs secs et moelleux, ainsi que les vins rosés, se situe entre 8 et 10° C ; jusqu’à 12° C pour la dégustation d’un vieux millésime de blanc. Rappelons à nos lecteurs que le froid atténue en apparence l’acidité et la présence d’alcool.
  • En ce qui concerne les vins rouges, ils doivent être servis, en règle générale, à une température d’environ 16 ou 18° C.

3 La décantation :

  • Permet de développer le bouquet d’un vin et de le séparer de ses dépôts, en le transvasant dans une carafe. Nous vous conseillons particulièrement la décantation, lorsque la bouteille de vin est servie juste après son ouverture.
  • Ne pas oublier de remettre le bouchon de la carafe, pour éviter que le vin ne s’oxygène trop.
  • A déconseiller pour les très vieux vins : en effet, une oxydation (contact avec l’air) trop rapide risquerait de les « casser », en détruisant notamment les bouquets. Pour ce type de vin, il conviendrait plutôt d’utiliser, dès la sortie de cave, un panier à bouteilles qui permettra au dépôt de glisser lentement vers le fond de la bouteille, sans altérer la couleur du vin.

4 Le moment du débouchage :

  • Le vin blanc : par prudence, le déboucher 5 à 10 minutes avant de le servir, pour permettre éventuellement à une odeur de réduit de s’échapper.
  • Le vin rouge : pour une dégustation optimum de votre vin rouge, nous vous suggérons de le déboucher au minimum 30 minutes avant votre dégustation, car c’est en s’oxygénant qu’il prendra tous ses arômes. 

5 Conseils à propos du débouchage :

  • Couper la capsule juste sous le goulot à l’aide d’un couteau, ou d’un coupe capsule couramment utilisé dans la restauration.
  • Enfoncer la vis du tire-bouchon au centre du bouchon.
  • Eviter absolument de remuer la bouteille en faisant tourner le tire-bouchon.
  • Une fois le bouchon enlevé, essuyer le goulot et placer un collier antigouttes si possible.
  • Contrôler le bouchon et goûter le vin avant de le servir.
  • Servir une quantité raisonnable de vin dans le verre : aux deux tiers maximum pour le vin rouge (la moitié étant bien souvent suffisante pour profiter pleinement de ses arômes) ; ne pas dépasser le tiers du verre pour le vin blanc afin d’en préserver la fraîcheur.

6 Ordre de service :

  • Le vin blanc : commencer par le plus sec, pour aller ensuite au plus moelleux.
  • Le vin rouge : commencer toujours par le millésime le plus récent, et terminer par le millésime le plus ancien qui normalement devrait être plus « corsé ».

Notre conseil :

Une bonne dégustation doit se faire dans un verre sobre et de qualité. Aussi, nous vous recommandons, sans la moindre hésitation, d’utiliser le verre de dégustation classique de type INAO (Institut National de l'Origine et de la qualité), utilisé par tous les professionnels et que vous trouverez chez tous les bons cavistes.
Enfin, pour conserver une bouteille entamée : faites l’acquisition de bouchons spéciaux, et d’une petite pompe qui videra l’air de la bouteille. Vous trouverez ce « pack de conservation » dans de très nombreux commerces et grandes surfaces. De plus, vous pourrez toujours, par la suite, en cas d’usure, renouveler votre stock de bouchons spéciaux qui se vendent aussi séparément.